Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Comment se vêtir de manière plus responsable?

Saviez-vous que l'industrie de la mode est l'une des plus polluantes au monde? Que le travail forcé et l'esclavage existent encore aujourd'hui? Que ce soit par l'exploitation des ressources naturelles, la fabrication de matières premières, la production de vêtements, la distribution de masse ou la façon de disposer des rebuts, il n'existe actuellement aucune méthode parfaite et sans impact négatif. Il faut donc être conscient que lorsqu'on achète un vêtement, un accessoire ou n'importe quel bien, les répercussions environnementales et humaines sont bien présentes. 

Malgré tout ce qu'on peut lire ou entendre au sujet d'entreprises dites "écoresponsables" ou "eco-friendly" ou "sustainable" ou "éthique", aucune ne l'est complètement. Eh non, ça n'existe pas. Pour l'être, il faudrait que toutes les activités d'une entreprise (de la chaîne d'approvisionnement à l'expédition aux consommateurs) soient sans impacts négatifs sur l'environnement et sur les individus. De plus, ces termes ne sont pas contrôlés par une loi ou une règlementation. Alors, n'importe quelle entreprise peut les utiliser sans avoir de certification. 

Par contre, heureusement, de plus en plus d'entreprises se mobilisent et optent pour des pratiques plus responsables. 

Il faut également faire attention au "greenwashing", énormément présent sur le marché - Greenwashing: processus marketing donnant de la fausse information ou de l'information déformée pour paraître plus écoresponsable. N'hésitez donc pas à demander plus d'information et à poser des questions aux entreprises à propos de leurs affirmations et de leurs pratiques. Si une entreprise mentionne avoir des pratiques écoresponsables, elle devrait pouvoir appuyer ses propos et être transparente à ce sujet. 

Nous sommes choyés, au Québec et au Canada, puisqu'il existe plusieurs belles entreprises (en mode ou non) désirant diminuer leur impact environnemental et optant pour des pratiques plus durables. 

J'ai dressé pour vous une liste permettant de se vêtir de manière plus responsable :

1- Ne pas acheter de nouveaux vêtements. Par exemple: Faites des échanges de vêtements et d'accessoires avec vos ami(e)s et votre entourage. Magasiner dans des boutiques seconde main. 

Mais bon, je sais que parfois c'est difficile. Dans la réalité, ce n'est pas tout le monde qui aime l'idée ou qui le fait sans exception. On aime se faire plaisir et s'offrir de la nouveauté quelques fois! C'est pourquoi ma liste ne s'arrête pas ici.

2- Acheter des morceaux qui vont durer longtemps. Oui, ça c'est important. Opter pour des vêtements de qualité, provenant d'entreprises qui ont fait leurs preuves en ce sens. Acheter des vêtements, les porter quelques fois pour finir pas les jeter par la suite, c'est démodé ;) Dites-vous que si vous avez payé votre vêtement quelques dollars, il a sûrement couté beaucoup plus cher (au niveau de la qualité de vie ou de travail) à ceux qui le produisent. 

3- Contrôler l'envie d'acheter impulsivement. Plusieurs fois, on se dit : "Oh ce n'est pas cher! Je vais l'acheter!". Non. Pensez plutôt  : Avec quoi allez-vous l'agencer? Pourrez-vous le porter avec plusieurs items de votre garde-robe? Est-ce qu'il va durer longtemps? Serez-vous vraiment heureux de votre achat? Le but, au final, est de diminuer la quantité de nos achats. Le problème, avant tout, est la surconsommation. Acheter moins, mais mieux!

4- Acheter des vêtements assez faciles d'entretien. L'idée est que si votre vêtement demande un entretien complexe, vous allez peut-être vous décourager à le porter. 

5- Prioriser des matières plus naturelles (ex.: lin, chanvre, lyocell, coton biologique, etc.) ou recyclées. Il y a toujours des points positifs et négatifs à n'importe quel textile. Par contre, certains possèdent des caractéristiques plus intéressantes - voir mon article sur les Textiles & leurs caractéristiques. Les matières synthétiques (ex. : polyester, nylon et acrylique) sont créées à partir du pétrole ou charbon. Selon Équiterre, elles sont moins coûteuses et souvent durables, mais sont très polluantes lors de leur production et non renouvelables. 

6- Acheter localement. Évidemment, c'est super pour l'économie d'ici et ça permet de réduire le transport. Acheter local, oui, mais acheter d'une entreprise locale ayant des pratiques transparentes, oui oui oui!

P.S. Lorsque je parle de pratiques transparentes, je ne parle pas de pratiques parfaites et sans impacts négatifs. Je parle plutôt d'entreprises qui désirent s'améliorer et font des efforts en matière de responsabilité. 

Bien sûr, sans oublier :

- Utiliser des détergents biodégradables.

- Suspendre ou étendre ses vêtements pour les faire sécher (meilleur pour les vêtements anyway!).

- Faire ses propres recherches et ne pas se fier exclusivement aux propos promotionnels des entreprises.

Bref, il n'existe pas d'entreprises parfaites ni de pratiques miraculeuses permettant d'éliminer notre impact environnemental. Par contre, en tant que consommateur, il est important de se poser des questions avant d'effectuer un achat et d'encourager des entreprises qui partagent nos valeurs. Il faut garder en tête que le consommateur est l'acteur principal pour toutes les entreprises. C'est lui qui détient le pouvoir final. 

Les renseignements ci-dessus sont basés sur des recherches générales, mon expérience personnelle ainsi que mon opinion. Si vous avez des commentaires, n'hésitez pas à communiquer avec nous à l'adresse courriel info@valeriecdesign.ca. Il nous fera plaisir d'en discuter avec vous et d'améliorer cet article! 

Référence :

J'ai bien aimé la lecture de cet article d'Équiterre : https://www.equiterre.org/sites/fichiers/divers/guide_vetement_responsable_2008.pdf

 

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Panier

Tout le stock disponible est dans le panier

Votre panier est vide.